Eugénisme totalitaire

Les usines à bébé

Les régimes totalitaires se heurtent systématiquement à un problème délicat : Dans les familles, les parents transmettent leurs idéaux à leurs enfants (usages, culture, religion, principes de vie, idées politiques, …) et résistent ainsi au déploiement des idées du régime. Supprimer se lien est essentiel et commence par une séparation physique des parents de leurs enfants.

La solution la plus douce (bien qu’épouvantable) consiste à imposer à chaque enfant une présence assidue et très régulière à un mouvement de jeunesse d’état qui se chargera de leur inculquer les valeurs du régime au lieu de celle de leur parent. (Là ou le scoutisme fait le contraire) Plus les enfants sont maintenu loin de leurs parents, moins ceux-ci auront d’influence sur eux. Pour maintenir la pression lorsque les enfants retournent chez eux, le régime les incites fortement à surveiller et dénoncer leurs parents s’ils tiennent des propos « subversifs ».

La manière forte vise à rééduquer parents et enfants dans des camps de travail séparés comme ce fut le cas au Cambodge. Cette solution c’est accompagnée d’un véritable génocide.

Et les usines à bébé : Il reste une solution restée artisanale par le passé : Produire les enfants en usine pour assurer une stabilité « raciale » et une éducation 100% conforme aux idées du régime. En une ou deux générations il serait ainsi possible d’effacer tout souvenir d’une religion ou d’une culture et créer une société neuve et vierge de tout héritage non choisi par le régime.

En Allemagne, pendant la seconde guerre mondiale, le programme du Lebensborn s’appuyait sur la production de bébé aryens (avec mères porteuses plus ou moins volontaires).

Aujourd’hui les techniques d’assistance à la procréation offrent des solutions beaucoup plus précises et efficaces pour entrevoir la production de bébé « mis en conformité » et l’on voit déjà arriver les premières dérives dans le sens d’une sélection des nouveaux nés et leur commercialisation.

Lire cet article d’Arte : « Bébé sur mesure » Du mythe de l’enfant parfait à l’eugénisme.

Il n’existe à ma connaissance pas « d’usine à bébé » conçu in vitro mais la science est déjà parvenu à un résultat approchant avec un agneau.

Lire cet article de Slate : L’utérus artificiel humain ? C’est pour demain !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *